Les Chocolatières

Cette semaine, nous vous présentons deux jolies dames apportant un plateau avec le nécessaire pour servir un chocolat chaud.  La photo de gauche, prise à Louisbourg en 2011, met en scène une dame de qualité, tandis que la scène de droite dépeint plutôt une servante (réalisée par le peintre Jean-Étienne Liotard vers 1744-1745).  Madame de Périgny, à droite, porte un vêtement plus riche, en soie, garni de volants, et porte des bijoux.  La servante, quant à elle, est vêtue d'un mantelet jaune ocre très simple, d'un jupon bleu et un mouchoir de cou blanc dans un tissu commun. Cette dernière se contente d'apporter une verre d'eau et une tasse de chocolat sur un plateau rectangulaire, alors que madame de Périgny transporte la choclatière et les tasses pour deux personnes...probablement son mari et elle, sur un plateau rond. 

Malgré ces différences, il est encore une fois intéressant d'observer les grandes ressemblances : la posture droite des deux femmes - épaules en arrière ; leur façon élégante de tenir le plateau ; le plissé du tablier blanc ; la manière dont tombe le cordon qui attache ce dernier tout en avant, sous la bavette ; le jupon de dessous qui est peu visible...et, très surprenament, l'expression du visage : lèvres légèrement pincées, yeux dirigés vers la bas, soucils arqués.  On devine une concentration soucieuse de ne pas renverser le chocolat et un léger arrêt sur image, comme si ces dames avaient toutes deux arrêtées leur mouvement pour poser .... On sent presque l'odeur du chocolat !

 

sans-titre.png

Noter que la photo de gauche a été revirée horizontalement afin de mettre en valeur la ressemblance la pose des deux femmes.

Audrée Breton, pour la SHIM

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×