Tableaux vivants

Lorsque nous prenons des photographies lors de nos activités, nous nous contentons de croquer sur le vif une action qui se déroule tout naturellement devant nos yeux.  Suite à l'événement, nous constatons souvent que certaines de nos photos nous rappellent des images du passés, que ce soit des gravures, des enluminures, des tableaux ou encore des photographies.  Dans cette chronique, nous nous amusons à vous présenter des parallèles entre des oeuvres du passés et nos propres photographies.  Certains nous ont dit que nous étions de véritables  "tableaux vivants" ; cette chronique leur donne raison !

Les Chaudière

Cette semaine, délaissons un peu les tableaux et présentons un parallèle entre deux photographies. 

La première photographie, à gauche, présente nos Chaudière, en 1944.  Elle fut prise en 2005 pour les Commémorations du 60e anniversaire de la fin de la Deuxième Guerre mondiale (Ottawa).  Nos cinq soldats posent fièrement devant le photographe, devant leur campement. La seconde photographie, prise en 1943, met en scène cinq soldats du Régiment de la Chaudière.

les-chaudieres-1944.png

Nos hommes ne portent pas leur casque ni leur kit de combat, comme ceux sur la photo de droite.  Cependant, on reconnaît facilement l'uniforme en laine sergée vert kaki.  On remarque que le battle dress est porté bien à la taille, et que le pantalon est porté haut.  On observe le pli avant de la jambe du pantalon ainsi que le retombée du tissu du bas du pantalon sur la guêtre. Dans les deux cas, la camaraderie et la complicité entre les hommes sont flagrantes !

Audrée Breton, pour la SHIM

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site