Fladenschrot...

Lienhart  Fladenschrot 

Persona du groupe Les levées cantonnales (Suisse, 1476), interprété par Michel Grenier.

chapeau4.jpg

C’est par une belle journée de début de printemps que Lienhart Fladenschrot décida de suivre les Levées Cantonnales de son canton, celui d’Uri. En effet, après plusieurs raids des armées Bourguignonnes dans plusieurs villages aux alentours, plusieurs familles dont la sienne, fût massacrées pour le simple plaisir. N’ayant plus rien qui le retient chez lui, il décida de suivre alors son Rottmeister pour se venger et l’aider à expulser cette racaille hors de nos frontières. Il participe à deux éclatantes victoires contre les Bourguignons, soient les batailles de Grandson et Morat. Mais il a aussi participé à plusieurs petites escarmouches contre des groupes de piquenaires, dont deux ou lui et le Rottmeister ont été victorieux.

Lienhart est originaire d’Altdorf, et c’est dans cette ville qu’il y rencontra sa future épouse. Il suivi les traces de son père en étant menuisier-charpentier. Mais c’est son beau-père qui lui enseigna l’art de manier l’épée, chose qu’il n’a jamais cessé de pratiquer depuis, et même qu’il l’enseigne à l’occasion à certaines personnes depuis quelques temps maintenant pour arrondir les fin de mois comme ont pourrait dire. Ne pouvant pas vraiment pratiquer son métier dans une grande ville, ils décidèrent tous les deux d’aller s’installer dans un petit village dans les environ d’Altdorf. Tout se déroulait très bien et ils eurent trois jolis enfants, jusqu’au jour fatidique de l’invasion Bourguignonne.

C’est à force de discuter contre les Bourguignons avec le Rottmeiser durant les pratiques de maniement à l’épée qu'il décida à aller vers les Levées Cantonnales. Et il ne le regrette pas du tout. L’armée est toujours en mouvement et ne cesse de grandir. Il est très fier de se retrouver sous la bannière du canton d’Uri avec son Rottmeister. Et il n’aura de répi que lorsque tous les Bourguignons seront neutralisés ou bien retourner chez eux en disgrâce avec toutes les défaites que nous allons leurs infliger.

Entendez-vous rugir le taureau d’Uri ?????

Par Michel Grenier

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site