10 ans, 10 jours, Louisbourg....L'entretien des vêtements

  • Par lashim
  • Le 2013-07-31 07:00:01
  • Commentaires (0)

En octobre dernier, la revue Afaktor a publié un article sur le projet «10 ans, 10 jours, Louisbourg» (lire le billet sur l'article).  Vous pouvez voir les photos de cet événement qui a eu lieu en juillet 2011 sur notre page facebook ou encore voir le film fait sur ce dernier par le biais de notre site internet. 

En effet pour célébrer les 10 ans de notre groupe, nous avons fait 10 jours consécutifs, 24h sur 24, de la reconstitution de la vie en 1750.  Nous vous présentons aujourd'hui, et tout au courant de l'été, le contenu traduit en français de cet article.   Bonne lecture !

Le défi

10 ans – 10 jours – Louisbourg

par Evelyne Bouchard, Société d’histoire In Memoriam

Partie IV

Les vêtements et leur entretien

Pas besoin de spécifier que tous les vêtements utilisés étaient des reproductions du 18e siècle, incluant les sous-vêtements, bijoux et autres accessoires ou menus détails. Sur ce point, tout c’est bien passé. Le seul problème résidant dans le manque de chemises. En effet en 1745, chacun aurait possédé au moins une douzaine de chemise pour le voyage, sinon plus. Alors qu’en tant que reconstituteurs nous n’en possédions seulement que deux à quatre par personne. Pendant plusieurs jours il a fait humide et il a plu. Nous avons donc attendu au maximum avant de faire une lessive, mais un moment donné le besoin de chemises propres était impératif pour certains.

lavage-a-la-main.jpg

Lavage de quelques chemises et de bas

corde-a-linge.jpg

Séchage du linge sur une corde intérieure.

corde-a-linge-3.jpg

Deux cordes à linge ont été installées à l'extérieur, par beau temps.

Historiquement nous aurions pu aller étendre nos chemises à sécher dans un chaud et sec grenier. Ici, nous n’avions que la grange dont le toit coulait! La cuisine et le salon ne permettant pas d’étendre sans nous nuire gravement. Au bout de deux jours, les chemises étaient encore mouillées et commençaient à avoir des traces jaunes. Nous avons dû les relaver…et malheureusement utiliser les commodités modernes du costumier du site! Pour oublier cette horrible et anachronique expérience, une des participantes à eu le plaisir de repasser ces mêmes chemises avec des fers historiques chauffés au feu. Encore ici, le procédé donna d’excellents résultats.

le-fer2.jpg

Le fer chausse sur le feu.

repassage2.jpg

Repassage au fer chaud

À suivre la semaine prochaine : gérer la nourriture pendant 10 jours !

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site